Hackpads are smart collaborative documents. .

Romain BUCHAUT

671 days ago
Unfiled. Edited by Romain BUCHAUT 671 days ago
GeoCampPaca 2016 est une cartopartie organisée à l’initiative de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Openstreepmap et le CRIGE PACA. Cette cartopartie d’envergure régionale est dédiée à la thématique des transports, notamment celle des infrastructures de transports en commun et des lieux associés et plus particulièrement de la localisation et la qualification des points d'arrêts TC (cheminements, services, équipements, types d’accessibilité).
Cette action de cartographie participative est ouverte à l'ensemble des étudiants inscrits dans une formation d’enseignement supérieur de géographie et de géomatique en région.
Romain B Cette cartopartie prendra la forme d'un challenge géographique, un "GéoTrip"
 
 
  • Le 25 sera consacré à une séance plénière de présentation et de préparation de la cartopartie : présentation de la cartopartie, introduction à Openstreepmap, prise en main des outils et constitution des équipes.
  • Le 26 sera consacré au déroulé de la cartopartie en équipe sur le terrain.
 
A PRECISER
-> localisation et qualification des points d'arrêts TC (cheminements, services, équipements, types d’accessibilité cad 
  • les gares (réseau TER et Chemin de Provence)
  • le référentiel d'arrêt régional ( arrêts LER, arrêts de bus à proximité, ...)
  • les parcs relais
  • les aires de covoiturages
 
A PRECISER
-> les 21 grandes gares ???
-> améliorer les 145 points transports (TER:LER) ?
 
 
Les équipes
 
A COMPLETER
 
équipe de 4 ou 5. SI 100 étudiants = 20 équipes de 5!
par équipe 5 profils différents : 
  • 1 équiper pour "prise photos"
  • 1 pour "saisie GPS / localisation"
  • 1 "field papers" pour préparer le terrain
  • 1 "mesureur"
  • 1 capitaine pour suivi feuille de route, objets à collecter (cf OSMécum)
avec 1 smartphone par équipe !
 
  • Le contexte général
 
La production et l'usage des données géolocalisées, longtemps cantonnés aux services publics et aux entreprises spécialisées, est aujourd'hui l'affaire de tous les acteurs de la société. La frontière entre les données à usage professionnel créées par des producteurs institutionnels et les données utilisées dans les applications mobiles par les citoyens, tend à s'estomper. Avec le crowdsourcing, le citoyen est en passe de devenir un acteur incontournable dans la chaîne de production et d'actualisation de l'information géolocalisée.
 
La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, dont les principaux domaines d’intervention sont aujourd’hui le développement économique, la formation professionnelle et les lycées, l’aménagement du territoire et les transports, a vu son rôle de coordination autour des données géographiques réaffirmé par la loi NOTRe d'août 2015
.
Le Centre Régional de l'Information Géographique de Provence-Alpes-Côte d'Azur, CRIGE-PACA, vitrine de la politique géomatique conduite depuis plus de 15 ans par la Région, l'Etat, des Départements et aujourd'hui les grands EPCI, développe actuellement plusieurs projets pilotes de "géo-collaboration" entre les différents acteurs publics (Community-sourcing), pour la coproduction de bases de données géolocalisées ouvertes et collaboratives, répondant à tous les types d'usages.
Cet axe de développement de l’information géographique s'inscrit dans le cadre du crowdsourcing, d’OPENSTRETMAP et de l’open data, et est repris dans la "feuille de route stratégique sur l’ouverture des données en lien avec l’OPEN PACA pour la période 2015-2017" dont les objectifs sont d'enrichir les données à travers une ou plusieurs expériences pilotes de contribution citoyenne (crowdsourcing) et également en nouant un partenariat structuré avec la communauté Open Street Map.
 
La Fondation mondiale OpenStreetMap qui permet la création et fournit des données géographiques sous licence libre ODbL est représenté en France par OpenStreetMap France, association régie par la loi de 1901 créée en Octobre 2011. Depuis le début des années 2010, différentes initiatives en lien avec des établissements publics (SNCF), des collectivités locales (Ville de Montpellier, Brest métropole, Ville d’Orange, Ville Digne-les
bains, etc.), des SDIS ou la Gendarmerie ont démontré tout l’intérêt d’OSM que ce soit pour l’exhaustivité et la fraicheur de l’information géographique, son partage et la mise en visibilité des territoires sur le web.
 
Thomas B Pour rappel, La cartographie numérique libre et collaborative OPENSTREETMAP impulsée par le Britannique Steve Coast en 2004 constitue aujourd’hui un acteur clef du crowdsourcing. En effet celui que l’on considère communément comme « le wikipédia de la cartographie » figure dans les ressources bigdata ouvertes et innovantes à l’échelle mondiale. La croissance d’intégration des données est sans équivalent vis-à-vis des grandes bases de données propriétaires. C’est pourquoi, de plus en plus d’universités à travers le monde forment des générations d’étudiants à cette nouvelle approche du savoir géographique dit « néo-géographie ». Il est aujourd’hui un standard de production à l’échelle mondiale de données sur les transports, les opérations humanitaire (avec le soutien de la Banque Mondiale et les mobilisation de la Croix-Rouge internationale) et permet d’expérimenter à grande échelle des défis liés à la complexité (multi-niveau, intermodalité, accessibilité handicapés, microcartographie, cartes polyglottes, mise à jour réactive des données). L’épisode le plus symbolique en France est de voir OSM-France autour de la table avec des acteurs historiques comme La Poste et l’IGN sur la question de l’adressage à travers le projet BAN (Base Adresse Nationale Ouverte).
 
 
 
 
  • Les objectifs
La première journée sera dédiée
  • d’une part à la présentation des politiques sectorielles (transport et aménagement) de la Région, des enjeux autour du crowdsourcing (OSM) et de l’information géographique (CRIGE), 
  • et d’autre part à la méthodologie (définition des objets et des périmètres géographiques retenus, ontologie, protocole de saisie sur le terrain, etc.) lié à la cartographie OSM et à la thématique des transports.
 
 
Romain B Cet évènement vient conforter les enseignements en géomatique et webmapping proposés dans le cadre de ces différentes formations. En lien avec les différentes équipes d’enseignants chercheurs, il vise également à promouvoir l’enseignement (qu’il s’agisse de cours ou travaux dirigés) des méthodes liées à la production et à la réutilisation des données ouvertes (OPEN DATA) et collaboratives comme OPENSTRETMAP. 
Toute la démarche de projet lié à cet évènement sera ainsi capitalisée dans le cadre du wiki.openstreetmap.org et les données de transports collectées sur la région disponible sur le géoportail du CRIGE, www.crige-paca.org et le portail OPENPACA, opendata.regionpaca.fr
 
 
 
 
 
  • Kit GeoCampPaca 2016
 
A REALISER !!
 
définir le modèle de données à proposer / imposer aux étudiants
  • soit un MCD générique (modèle géolab)
  • soit solution alternative si trop complexe à gérer et définir : un modèle de "captation photo"
NB : info pour la structuration des données voir Chouette, Neptune, GTFS ou aussi au STIF
 
Logistique : 
matos, goodies, sacs, gilets ...
Outils : 
Mapbox, Lizpoi ...
SesignMyApp / Go Map!
Tutoriels :
OSMécum
 
NB : penser à ouvrir des "comptes OSM" par équipe pour les impliquer sous forme de jeu.
 

Contact Support



Please check out our How-to Guide and FAQ first to see if your question is already answered! :)

If you have a feature request, please add it to this pad. Thanks!


Log in